Vos questions sur l’hyménoplastie

Qu’est ce que l’hyménoplastie ?

L’hyménoplastie, ou hyménorraphie, est une intervention chirurgicale qui a pour but de réparer l’hymen lorsqu’il est déchiré.

Lorsqu’elle est réalisée pour convenance personnelle à la demande de la patiente, cette intervention n’est pas prise en charge par l’assurance maladie. L’ensemble des frais est à votre charge, et en particulier aucun arrêt de travail ne peut vous être prescrit.

Si l’intervention est décidée, un devis vous sera remis par le chirurgien au cours de votre deuxième consultation.

Avant l’intervention

2 consultations de chirurgie espacées de 15 jours au moins sont obligatoires avant tout acte de chirurgie esthétique.

Une consultation d’anesthésie est obligatoire plusieurs jours avant l’intervention.

Prévoyez une période d’indisponibilité professionnelle après l’intervention, car aucun arrêt de travail ne pourra vous être prescrit. Selon les cas, cette période varie de 1 à 8 jours environ.

Arrêt de la prise d’aspirine, d’anti-inflammatoires, ou d’anti-coagulants oraux dans les 15 jours qui précèdent l’intervention, pour réduire le risque hémorragique.

L’intervention

L’intervention est pratiquée sous anesthésie générale, dans le cadre d’une hospitalisation de jour.

Les suites de l’intervention

L’hospitalisation ne dure généralement que quelques heures, la patiente étant hospitalisée le matin et sortant le soir même (« hôpital de jour »). Mais certaines circonstances peuvent conduire à proposer une hospitalisation conventionnelle, de une nuit.

Les fils sont résorbables et disparaissent spontanément 10 à 15 jours après l’intervention. Il n’y a pas de pansement à faire, mais une simple toilette à l’eau du robinet (douche) et au savon. Un protège-slip suffit à recouvrir les sutures.

Comme pour n’importe quelle cicatrice du corps, l’évolution s’étale sur 6 à 12 mois au moins, avec une phase de rougeur et d’induration initiale de la cicatrice pendant 2 à 3 mois.

Les risques

Tout acte médical, investigation, exploration, intervention chirurgicale sur le corps humain, même conduit dans les conditions de compétence et de sécurité conformes aux données actuelles de la science et à la réglementation en vigueur, expose à un risque de complication. Les risques du traitement chirurgical sont à mettre en balance avec les inconvénients de l’abstention :

Complications générales

Les risques liés à l’anesthésie générale ou régionale vous seront expliqués par le médecin anesthésiste lors de votre consultation.

Parmi les complications générales de la chirurgie, on peut citer les risques suivants :

  • L’infection du site opératoire est possible. Cette infection peut conduire à une désunion complète des sutures, qui est en fait le risque majeur. Dans ce cas, une ré-intervention secondaire est possible, après cicatrisation complète de la désunion.
  • Le saignement du site opératoire, extériorisé (hémorragie) ou non (hématome). Il est exceptionnel qu’il conduise à une reprise de l’intervention.

>>> Pour en savoir plus sur Internet

www.plasticiens.org (Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique)

2 Questions

Poser ma question au Dr Staub

01 46 05 81 91

*

  1. Bonjour,

    j’ai subi une hyméniplastie il y a 6 jours, j’avais des écoulement marrons au début, mais le 5 jours j,ai eu un petit saignement rouge. est ce que c’est normal d’après vous.

    merci pour votre aide.

    Reply
    • Dr Staub

      Bonjour

      Il est nécessaire de consulter votre chirurgien, un écoulement faible marron est très frequent pendant quelques jours
      Cordialement

      Reply