Vos questions sur le lifting des seins, ptose mammaire

 

Que corrige la plastie mammaire pour ptose ?

La plastie mammaire pour ptose est une intervention chirurgicale qui permet de remonter en bonne position les seins qui tombent sans en diminuer le volume.

Il s’agit d’une intervention de chirurgie esthétique, qui n’est prise en charge ni par la sécurité sociale, ni par la mutuelle : l’ensemble des frais est à votre charge, et en particulier aucun arrêt de travail ne peut vous être prescrit. Si l’intervention est décidée, un devis vous sera remis par le chirurgien au cours de votre deuxième consultation.

L’intervention a pour buts de retirer la peau excédentaire, de concentrer le volume glandulaire des seins, et de placer l’aréole et le mamelon en bonne position.

Éventuellement si les volume des seins est faible il est possible d’en augmenter le volume par une prothèse mammaire.

Quelles sont les indications du lifting des seins ?

  • 2 consultations de chirurgie espacées de 15 jours au moins sont obligatoires avant tout acte de chirurgie esthétique.
  • Une mammographie pré-opératoire est systématique chez les femmes de plus de 35 ans ou ayant des facteurs de risque de cancer du sein.
  • Une consultation d’anesthésie est obligatoire et doit être faite au moins un mois avant l’intervention. Vous devez vous y rendre avec les résultats de la prise de sang que le chirurgien vous aura prescrite (dosage du fer sérique, numération formule sanguine).
  • Des photographies médicales sont toujours réalisées.
  • Un soutien gorge de sport sans armature, en tissu élastique et s’ouvrant par devant, est prescrit.
  • Prévoyez une période d’indisponibilité professionnelle de 8 à 15 jours environ après l’intervention, car aucun arrêt de travail ne pourra vous être prescrit. De plus, l’ensemble des frais encourus est à votre charge puisqu’il s’agit d’une intervention purement esthétique.
  • Les consignes médicales systématiques les plus importantes sont les suivantes :
    • Arrêt strict du tabac 2 mois avant l’intervention, pour réduire le risque de nécrose cutanée.
    • Arrêt de la prise d’aspirine, d’anti-inflammatoires, ou d’anti-coagulants oraux dans
    • les 15 jours qui précèdent l’intervention, pour réduire le risque hémorragique.
    • Arrêt de la contraception orale 1 mois avant l’intervention, pour diminuer le risque thrombo-embolique.
    • Eviter les grossesses dans les 2 ans qui suivent l’intervention pour éviter de détériorer le résultat esthétique de l’intervention. Quant à l’allaitement, il reste souvent possible après l’intervention, mais cela n’est ni assuré, ni conseillé

Ptose

 

 

Comment se déroule l’intervention de la plastie mammaire ?

    • L’intervention se déroule toujours sous anesthésie générale, en position demi-assise, et dure entre 1h30 et 2 heures.
    • Vous êtes hospitalisée le matin de l’intervention
    • Vous devez impérativement être à jeun depuis minuit (y compris pour l’eau et le tabac).

Quelles sont les suites de l’opération ?

      • Une surveillance a lieu en salle de réveil d’abord, puis dans votre chambre.
      • Un système de drainage aspiratif est habituellement mis en place pour réduire les risques d’hématome. Il est généralement conservé de 1 à 5 jours selon sa production. Le drainage n’empêche pas le retour à domicile, si le chirurgien considère qu’il est possible.
      • Le pansement est retiré le surlendemain de l’intervention. Un pansement léger sera réalisé et vous devrez porter le soutien-gorge sans armature prescrit avant l’intervention. Il devra être porté nuit et jour pendant 2 mois.
      • L’hospitalisation dure 1 à 2 jours environ. Il est recommandé qu’une personne accompagne votre retour à domicile.
      • Les fils sont retirés entre 2 et 4 semaines après l’intervention, en une ou plusieurs fois.
      • La première douche est autorisée le lendemain de l’ablation des drains.
      • Plusieurs consultations de contrôle sont réalisées, environ 1 mois, 3 mois, 6 mois et 1 an après l’intervention.
      • De façon classique et habituelle, il existe pendant les premières semaines ou les premiers mois qui suivent l’intervention :
        • Un oedème (gonflement) des seins. D’importance variable, il peut être asymétrique. Il s’estompe dans les premières semaines, et peut parfois persister un mois ou plus.
        • Des ecchymoses (« bleus ») des seins, souvent asymétriques. Elles persistent pendant quelques semaines, et au moins 15 jours.
        • Une sensation de tension des seins. Elle s’estompe en quelques semaines.
        • Parfois des douleurs, qui sont bien soulagées par les traitements antalgiques simples.
        • Une gêne transitoire à l’élévation des bras est très souvent observée.
      • Les plasties mammaires peuvent entraîner une diminution de la sensibilité des aréoles, qui peut parfois être définitive.
      • La surveillance des seins par mammographie dans le cadre du dépistage systématique du cancer du sein n’est pas ou peu perturbée par la plastie mammaire de réduction. Il est conseillé de pratiquer une mammographie de référence quelques mois après l’intervention.
      • La période d’arrêt de travail est de 8 à 15 jours environ.
      • La période d’arrêt des activités sportives est de 2 mois environ.
      • Le résultat définitif ne s’observe pas avant 6 mois quant au volume et à la forme des seins. Il faut attendre au moins 12 mois pour juger de l’aspect définitif des cicatrices.
      • Les plasties mammaires à cicatrice verticale seule ont un aspect très laid pendant les premières semaines. Il ne faut pas s’en inquiéter, car le sein prend sa forme naturelle en deux mois environ.

Les cicatrices sont elles visibles ?

Comme pour toute intervention chirurgicale, il existe des cicatrices. Elles sont situées sur le sein, et sont donc visibles. . La cicatrice peut comporter 3 parties :

      • une cicatrice circulaire autour de l’aréole, constante
      • une cicatrice verticale située entre le pôle inférieur de l’aréole et le sillon sous-mammaire, quasi-constante
      • et une cicatrice horizontale dans le sillon sous-mammaire (cicatrice en T inversé). Cette cicatrice horizontale peut souvent être réduite ou même évitée si la morphologie du sein et l’élasticité de la peau le permettent.

Comme toutes les cicatrices, elles sont définitives et indélébiles. Leur aspect définitif ne doit pas être jugé avant 1 an.

Elles doivent être protégées du soleil pendant 1 an.

>>> Pour en savoir plus sur Internet :

www.plasticiens.fr (Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique)
www.sfar.org (Société Française d’Anesthésie-Réanimation)

8 Questions

Poser ma question au Dr Staub

01 46 05 81 91

*

  1. Bonsoir Docteur STAUB

    Suite à la gastroplastie (j’ai un by pass depuis 2007) où j’ai perdu la moitié de moi-même (75 kilos), j’ai eu la chance d’obtenir des prises en charge pour mes opérations de réparations (ventre, bras, cuisses) que j’ai faites à l’hopital de Strasbourg par un chef de clinique compétent et comme je lui ai fait confiance une fois à son compte, je suis faite operer une correction de ptose avec implans et je suis très contente du résultat. Mon chirurgien a un site, où il est conseillé de changer les implans tous les 10 ans… les miens sous ronds en gel de silicone placés sous le muscle.. ce qui me donne une belle poitrine un bon 95 bonnet D… et je me permets de vous posez la question pour avoir votre avis, sur le changement des prothèses au bout de 10 ans, et quels sont les symptomes pour voir si il faut les changer. J’ai parcouru pas mal de sites, et chaque chirurgien me donne un autre délai. Je vous remercie d’avance pour votre réponse et vous félicite pour votre site qui est très bien fait. Très cordialement.

    Reply
    • Dr Staub

      Bonjour madame

      Il faut que vous alliez voir votre chirurgien pour effectuer le suivi de vos implants, il s’attachera lors de l’examen clinique à déterminer le moment de changer vos implants
      Bonne journee

      Reply
  2. BonjoUR depuis ma jeunesse mes seins sont affaissés je mets des soutien gorges 85B avec armatures j’ai 64 ans je suis de taille normale je voudrai savoir si on peut les remonter ou me conseillez vous une chirurgie car c’est une ptôse combien me couterait l’intervention peut on payer en plusieurs fois? merci par avance. Michèle

    Reply
    • Dr Staub

      Bonjour
      Si vos seins sont affaissés une chirurgie va pouvoir les remonter. C’est une cure de ptose. La fourchette du tarif de 4500 à 6000€. Pour le paiement en plusieurs fois pourquoi pas.
      Bonne journee

      Reply
  3. Bonjour faites pour la réduction mammaire avec une prise en charge par la sécurité sociale?
    Cordialement.
    Pauline

    Reply
    • Dr Staub

      Bonjour Pauline

      Oui dans certains cas vous pouvez avoir une prise en charge par la sécurité sociale lorsqu’il s’agit d’une hypertrophie mammaire avec un poids enlevé de plus de 300gr par sein.

      bien à vous

      Reply
  4. Bonjour
    c’est un article très intéressant, pour ceux qui cherchent des informations détaillées sur la démarche d’une intervention d’augmentation mammaire, Merci

    Reply