Malformation des seins, seins tubéreux

Qu’est qu’un sein tubéreux ?

Le sein tubéreux est défini comme un sein dont l’implantation sur le thorax est réduit et dont la croissance se fait au travers de l’aréole.

Sa correction impose donc d’effectuer à la fois un geste de réduction de l’aréole, un remodelage de la glande mammaire et le plus souvent une augmentation du volume du sein par la pose d’implant mammaire.

Les cicatrices sont variables: autour de l’aréole seulement voire en T inversé lorsque l’on associe une technique de plastie mammaire.

Dans la plupart des cas deux intervention sont nécessaires pour obtenir la forme souhaité avec une correction optimale de l’asymétrie du sein.

L’intervention est prise en charge par la sécurité sociale.

Quelles indications pour l’opération ?

  • 2 consultations de chirurgie espacées de 15 jours au moins sont légalement obligatoires avant tout acte de chirurgie esthétique.
  • Une mammographie pré-opératoire est systématique chez les femmes de plus de 35 ans ou ayant des facteurs de risque de cancer du sein.
  • Une consultation d’anesthésie est obligatoire et doit être faite au moins un mois avant l’intervention. Vous devez vous y rendre avec les résultats de la prise de sang que le Dr Staub chirurgien esthétique et plastique  vous aura prescrite (dosage du fer sérique, numération formule sanguine).
  • Des photographies médicales sont toujours réalisées.
  • Un soutien gorge de sport sans armature, en tissu élastique et s’ouvrant par devant, est prescrit.
  • Les consignes médicales systématiques les plus importantes sont les suivantes :
    • Arrêt strict du tabac 2 mois avant l’intervention, pour réduire le risque de nécrose cutanée.
    • Arrêt de la prise d’aspirine, d’anti-inflammatoires, ou d’anti-coagulants oraux dans les 15 jours qui précèdent l’intervention, pour réduire le risque hémorragique.
    • Arrêt de la contraception orale 1 mois avant l’intervention, pour diminuer le risque thrombo-embolique.
    • Eviter les grossesses dans les 2 ans qui suivent l’intervention pour éviter de détériorer le résultat esthétique de l’intervention. Quant à l’allaitement, il reste souvent possible après l’intervention, mais cela n’est ni garanti, ni conseillé.

    Comment se déroule l’intervention ?

  • L’intervention se déroule toujours sous anesthésie générale, en position demi-assise, et dure entre 1h30 et 3 heures en fonction des gestes à réaliser.
  • Vous êtes hospitalisée la veille ou le matin de l’intervention à 7h30
  • Vous devez impérativement être à jeun depuis minuit (y compris pour l’eau et le tabac).
  • Que faire après l’opération d’un sein tubéreux ?

  • Une surveillance a lieu en salle de réveil d’abord, puis dans votre chambre.
  • Un système de drainage aspiratif est habituellement mis en place pour réduire les risques d’hématome. Il est généralement conservé de 1 à 5 jours selon sa production. Le drainage n’empêche pas le retour à domicile, si le chirurgien considère qu’il est possible.
  • Le pansement est retiré le surlendemain de l’intervention. Un pansement léger sera réalisé et vous devrez porter le soutien-gorge sans armature prescrit avant l’intervention. Il devra être porté nuit et jour pendant 2 mois.
  • L’hospitalisation dure entre 1 et 5 jours en moyenne. Il est recommandé qu’une personne accompagne votre retour à domicile.
  • Les fils sont retirés entre 2 et 4 semaines après l’intervention, en une ou plusieurs fois.
  • La première douche est autorisée le lendemain de l’ablation des drains.
  • Plusieurs consultations de contrôle sont réalisées, environ 1 mois, 3 mois, 6 mois et 1 an après l’intervention.
  • De façon classique et habituelle, il existe pendant les premières semaines ou les premiers mois qui suivent l’intervention :
    • un oedème (gonflement) des seins. D’importance variable, il peut être asymétrique. Il s’estompe dans les premières semaines, et peut parfois persister un mois ou plus.
    • des ecchymoses (« bleus ») des seins, souvent asymétriques. Elles persistent pendant quelques semaines, et au moins 15 à 21 jours.
    • une sensation de tension des seins. Elle s’estompe en quelques semaines.
    • Parfois des douleurs, qui sont bien soulagées par les traitements antalgiques simples. Une gêne à l’élévation des bras est très souvent observée.
  • Une diminution de la sensibilité des aréoles, qui peut parfois être définitive.
  • La surveillance des seins par mammographie dans le cadre du dépistage systématique du cancer du sein n’est pas ou peu perturbée par la correction des seins tubéreux. Il est conseillé de pratiquer une mammographie de référence quelques mois après l’intervention.
  • La période d’arrêt de travail est de 15 jours environ.
  • La période d’arrêt des activités sportives est de 2 mois environ.
  • Le résultat définitif ne s’observe pas avant 6 mois quant au volume et à la forme des seins. Il faut attendre au moins 12 mois pour juger de l’aspect définitif des cicatrices.
  • >>> Pour en savoir plus sur Internet :www.plasticiens.fr (Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique)

7 Questions

Poser ma question au Dr Staub

01 46 05 81 91

*

  1. Bonjour,
    Je vous contacte pour ma fille de bientôt 17 ans qui a des seins tubéreux nous aimerions avoir l’avis d’un spécialiste quand à la possibilité d’une intervention.
    Merci pour votre réponse
    bonne journée

    Reply
    • Dr Staub

      Bonjour madame

      Vous pouvez venir me consulter en appelant le 0146058191.

      Bonne journee

      Reply
  2. Bonsoir Docteur, à l’occasion de l’allaitement de mon bébé, il y a presque 4 ans maintenant, j’ai eu une grosse crevasse qui a mis de longs mois à guérir. Il semblerait vu les douleurs que j’avais que j’ai eu une candidose des canaux galactiferes (diagnostiqué par un médecin du lactarium du chu de Nantes et traité enfin par triflucan)ce qui empêchait la cicatrisation. Depuis le téton ne s’est jamais totalement refermé, une minuscule croûte se loge régulièrement et surtout alternent des périodes indolores avec brûlures qui irradient à l’intérieur du sein… Je souhaiterai que quelqu’un enfin nettoie cette micro plaie afin que cela se referme vraiment et que j’arrête de souffrir de façon chronique.
    Pouvez vous me conseiller SVP ?
    Bien cordialement

    Reply
    • Dr Staub

      Bonjour Madame
      Il faudrait que je puisse vous examiner, à défaut vous pouvez m’envoyer une photo sur mon mail bloc@drstaub.org
      Bonne soirée

      Reply
  3. Bonjour,
    Ma mère, mes tantes et moi mêmes avons les seins tubéreux et opérés. J’ai lu qu’il y avait un anneau de constriction à l’origine de cette malformation. Je me demandais, s’il était possible de faire qqch en rapport avec cet anneau de constriction avant la puberté pour mes filles?
    (Elles sont encore petites, mais présentes des « signes » : mamelon renflé, placement haut du sillon…)
    Merci de votre attention

    Reply
    • Dr Staub

      Bonjour madame

      Effectivement, la forme des seins tubéreux provient d’un développement du sein contraint par un anneau. Malheureusement il n’existe pas de traitement préventif car l’anneau se développe avec la croissance du sein. Il faut donc attendre le développement complet de la poitrine avant d’intervenir.
      Bonne journée

      Reply
  4. Bonojour merci pour ces informations, un article vraiment intéressant ;)

    Reply