Un lifting. Comment se décider?

Le lifting cervico-facial, intervient sur le bas du visage et le cou. II permet de paraitre plus jeune.
Comment se décider?

L’envisager avec sérieux.

Il faut d’abord être sûr de ne pas prendre une décision à la légère. Le lifting reste une intervention chirurgicale, avec une anesthésie, des contraintes pré et post-opératoires…
Mais c’est une intervention parfaitement maîtrisée, avec une hospitalisation d’une nuit, dont les suites sont assez simples.

Assumer le résultat.

Si vous avez du mal à vous décider, ce peut être aussi pour des raisons sociales : donner l’impression de ne pas assumer son âge, alors que le vieillissement est la plus naturelle des choses…
Certes. Mais ne doit-on pas vieillir dans les meilleures conditions? Ainsi, nous pourrions aussi décider de nous passer de soins dentaires ou ophtalmiques, notre deuxième partie de vie serait sensiblement moins agréable, pour nous et notre entourage.

Le faire avant tout pour soi.

Personne n’aime voir les effets du vieillissement. Lorsque ceux -ci sont moins présents, nous nous plaisons à nous-même, nous gagnons en confiance en nous et sommes plus plaisants pour les autres.

Tout en nuances, voilà la clef.

Entre paraître plus jeune et paraître liftée, il y a un grand pas.
Il faut balayer les images de liftings visibles, les visages tirés qui sont d’un autre temps: lèvres gonflées, pommettes outrancières et autres transformations qui dépassent le simple désir de se sentir mieux dans son corps.
Un lifting, c’est fait pour apparaitre plus frais et reposé, par pour se métamorphoser.

Un lifting, c’est fait pour rester soi-même.

La « French-touch » est à mille lieues des clichés habituels sur les liftings : elle corrige, mais ne transforme pas, vous restez naturelle, et c’est à vous que vous ressemblez.
La bonne démarche, c’est de ne pas provoquer un choc visuel, autant pour soi que pour les autres. C’est donc d’opter pour une intervention dont le résultat sera naturel.